Avertir le modérateur

  • Energie non renouvelée

    Il y a des décennies en arrière, quand on parlait de gens pauvres ou de précaires, on faisait allusion à des personnes qui n'avaient pas de travail ou qui survivaient grâce à l'aide que l'on pouvait leur apporter. Puis sont apparus les travailleurs pauvres. Ces gens ont un travail, parfois à temps complet, mais n'ont pas les moyens de payer un loyer et vivent donc dans la rue. Ils vivent de mendicité, fréquentent les restos du cœur ou les centres d'hébergement.

    Voilà maintenant qu'apparaît une nouvelle notion dans la pauvreté : la précarité énergétique. Cela n'a rien à voir avec les problèmes que rencontre notre planète vis-à-vis du réchauffement climatique. Ces gens ont un travail, un toit mais ils ne peuvent pas le chauffer car leur faible revenu ne permet pas tout le confort que l'on attend dans un logement. Ils doivent faire des sacrifices et le chauffage en fait les frais, si j'ose dire. Priorité est donnée au loyer et à l'alimentation. Pas de superflu, de loisir ou de petit plaisir ponctuel. Seulement des gros pulls en laine.

    Cette évolution de la précarité démontre bien que le coût de la vie augmente beaucoup plus vite que les revenus. Alors que vous pouviez vivre décemment il y a vingt ou trente ans avec un SMIC, vous avez du mal aujourd'hui à boucler les fins de mois avec ce SMIC, même s'il a augmenté. Même avec 2 000 euros par mois, un couple avec un ou deux enfants rencontre des difficultés.

    Faut-il attendre des morts de froid en intérieur pour que les politiques se préoccupent plus de leurs administrés plutôt que de leurs électeurs ? Quelle sera la prochaine étape de cette dégringolade ? Ceux qui auront un toit, pas de chauffage et le frigo vide car les denrées deviennent de plus en plus chères. La viande, le poisson, les fruits et les légumes vont bientôt être des produits de luxe : un Carrefour Market va pousser place Vendôme face au Ministère de la Justice. Alors que Danton, premier ministre de la Justice à s'y installer en 1792 avait participé à la mise en place d'une République juste, fraternelle et de liberté, le prochain s'y installera pour quoi ? Je sais bien que le Ministère de la Justice n'a rien à voir directement avec les logements mais je voulais noter ici l'ironie des mots et des situations pour étayer mes propos.

    Et encore. Si une personne avec des revenus décents n'arrive plus à se chauffer, comment va-t-elle se défendre devant un tribunal ? Quand il s'agit d'économie des ménages tout peut être lié. Vous vous logez, vous consommez, vous vous défendez, vous voyagez, vous vous distrayez… Comme les banques, mais en effet inverse : avec un krach, elles risquent la banqueroute, mais avec des milliards d'aide elles retrouvent des bénéfices, c'est magique.

    Faut-il pour autant culpabiliser que votre voisin pointe à la soupe populaire tous les soirs ? Oui et non. A notre niveau, les mécanismes économiques sont difficilement malléables. Les leviers sont entre les mains de quelques personnes qui font la pluie et le beau temps dans le monde. Au niveau de l'emploi, même topo. Des chefs d'entreprise ont licencié sous prétexte de la crise alors qu'il n'y avait aucune raison valable de le faire. Il n'y a plus de logique, tout est une question de bon vouloir et d'avidité.

    On peut toutefois agir ponctuellement. Par exemple, préférer les caisses humaines à la place des caisses automatiques dans les supermarchés. C'est ce genre de petites actions qui peuvent vous rendre moins coupables d'inactions. Mais est-ce que ce sera suffisant ? Dans le film 2012, qui n'est que du cinéma pur et dur, tout ce mécanisme est dénoncé. A la fin, seuls les milliardaires ont eu une chance de sauver leur peau car les grands de ce monde ont préféré sauver les plus riches plutôt que les plus nombreux.

    Si les pauvres étaient des banquiers en faillite…

  • Idée verte n° 3

    La vaisselle est la bête noire de beaucoup d'entre nous. La solution de facilité est donc d'opté pour une machine qui ferait le travail. En plus, on nous dit partout que le lave-vaisselle consomme moins d'eau que le lavage à la main. Je soupçonne les constructeurs d'être derrière tout ça. Le souci est que la machine consomme du courant. Mais bon, là n'est pas l'objet de cet article. Je vous propose une méthode de lavage à la main qui consomme moins que ce que vous consommiez jusqu'à présent avec une vaisselle manuelle. J'appelle ça le lavage à sec.

    L'idée verte est donc de faire une vaisselle peu consommatrice d'eau. Le postulat de départ est d'avoir en tête que ce n'est pas l'eau qui lave mais le liquide vaisselle, le savon. A partir de là, on comprend mieux pourquoi il faut privilégier la qualité plutôt que la quantité.
    - Posez le bouchon de l'évier de rinçage mais pas celui de lavage, et ne remplissez pas les éviers.
    - Dans l'évier de lavage, lavez votre vaisselle en mouillant légèrement les objets à laver puis en frottant avec l'éponge préalablement remplie de savon.
    - Commencez par les articles les moins gras.
    - Rincez les articles dans l'évier de rinçage avec un mince filet d'eau, l'évier va se remplir petit à petit.
    - Essuyer ou poser les articles lavés mais laissez par contre les cuillères, les fourchettes et les couteaux dans l'évier de rinçage.
    - Quand vous avez tout lavé, l'évier de rinçage est rempli d'eau, il ne vous reste plus qu'à récupérer les couverts laissés dedans (qui se sont rincés tout seul) pour les essuyer ou les poser à sécher.

    Attention, rappelez-vous de ne pas faire couler l'eau du robinet avec force, ne travailler qu'avec un filet d'eau. Il n'est pas nécessaire de faire couler trois litres d'eau pour mouiller ou rincer à chaque fois. Ainsi faite, vous constaterez qu'avec moins d'eau la vaisselle est quand même propre.

  • Fête des lumières 2009

    Ce mardi 8 décembre, promenade à Lyon en soirée pour contempler la fête des lumières.

    La suite…

  • Just dance

    J'évoque rarement dans ce blog mes expériences de jeux vidéo. La dernière concernait le minigolf sur Wii le 26 janvier 2009. Pour cet article, je vais vous faire part de mes premiers pas, à tout point de vue, dans "Just Dance" sur Wii. Cette activité artistique est simple sur le papier : danser en rythme en imitant les gestes et pas de danse du personnage sur l'écran de votre téléviseur, la manette de jeu dans la main droite. Le jeu propose diverses chansons comme "Womanizer", "Girls just want to have fun" et autres tubes des années précédentes. Il y a même de la country.

    Vous êtes comme moi, vous vous dîtes que avec ces chansons qui ont fait le tour de la planète c'est un jeu d'enfant et que de suivre les instructions à l'écran c'est gagné d'avance. Comme les bande annonces qui fleurissent sur Internet le montrent avec de jeunes personnes qui font ça les doigts dans le nez avec le sourire. Mais si je dis tout ça, vous devinez bien sûr que dès les premières notes c'est la catastrophe ! Le ridicule ne tue pas mais là n'est pas la question.

    Dans un premier temps, il faut effectuer les gestes et les pas en mode "miroir". C'est-à-dire que lorsque le personnage remue son bras droit, vous remuez votre bras gauche. Lorsqu'il lève le pied gauche, vous levez le pied droit. Et ainsi de suite. Des mouvements sont également à faire avec la tête. Alors au début, cela fait cafouillis et les pinceaux s'emmêlent. Non seulement, le temps de s'adapter, vous faîtes tout à l'envers mais en plus, vous effectuez des moitiés de mouvement et de pas afin de rattraper le personnage qui fait tout cela avec une facilité déconcertante !

    Dans un deuxième temps, une fois le principe d'imitation assimilé à peu près, vous devez réaliser les pas et gestes, et ce en même temps. Car, le but du jeu est de gagner des points qui s'obtiennent et qui sont différents selon que vous réussissez convenablement (points "Ok") ou à la perfection (points "Great"). Le problème est que la première fois, vous ne connaissez pas les gestes qui vont être fait, et donc que vous ressemblez plus à un pantin qu'à un danseur confirmé digne des comédies musicales de Kamel Ouali. Comme tout jeu, il faut donc pratiquer régulièrement et répéter inlassablement les chansons afin de finir par réaliser des prouesses devant votre télévision.

    Dans un troisième temps, et celui-ci n'interviendra qu'une fois le reste effectué convenablement, en même temps que vous dansez, vous pouvez chanter grâce aux paroles qui s'affichent en bas à gauche de l'écran. Alors, attention, je vous préviens par avance, il va falloir un peu d'entraînement avant de pouvoir danser et chanter en même temps car pendant que vous regardez les pas à faire, vous ne regardez pas les paroles, et vice versa. Cela demandera dont une grande maîtrise de l'ensemble avant de vous prendre pour un artiste complet de music-hall de salon.

    Pour résumer, le concept du jeu est tout à fait intéressant et séduisant. Vous exploitez pleinement la technologie de la Wii au lieu de rester assis dans votre canapé. Et à l'instar de WiiFit Plus, vous dépensez des calories alors n'hésitez pas à vous prendre pour John Travolta !

  • Idée verte n° 2

    Ce n'est pas encore le moment mais il faut y penser dès maintenant : ne jetez plus rien !

    L'idée verte est de décorer le sapin et le logement avec des produits recyclables ou déjà en votre possession : ampoules usagées, bouteilles de lait peintes, playmobils, carton, pots de yaourt, etc...
    - Cela évitera d'acheter de nouvelles décorations fabriquées en Asie qui ont généré de la pollution pour leur transport jusqu'à nous.
    - Cela permet de personnaliser votre intérieur à votre convenance.
    - Cela ne vous coûte rien car c'est du déchet.
    - Cela permet également de ne pas courir de droite à gauche avec votre voiture.

    Cerise sur le gâteau, bien peint et bien illuminé, cela sera du meilleur effet.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu