Avertir le modérateur

La politique est une question de rebondissements

La politique est une question de rebondissements en tout genre : savoir repartir sur de nouvelles bases, savoir se relever après une chute cuisante, surprendre le reste du monde là où il ne vous attend pas.

Le nouvel ex-Premier ministre, libre de tout mouvement et de parole, dévoile enfin au grand jour ses ambitions. Resté cinq ans à Matignon, pieds et poings liés par Nicolas Sarkozy qui avait ainsi bridé un éventuel adversaire à la Présidentielle, il part à l'assaut de tous les postes et sièges qui s'offrent à lui. Mais s'il pensait qu'occuper la rue de Varenne était difficile, il va voir que convoiter le suffrage et combattre ses propres amis n'est pas une partie de plaisir. Loin de là.

Le clou du spectacle sera sans doute son affrontement avec Jean-François Copé. Voilà un homme qui en a gros sur la patate. Après la défaite de son camp le 6 mai, il tire à boulets rouges sur les nouveaux membres du gouvernement et sur le président. C'est de bonne guerre après tout, c'était encore la situation inverse il y a quelques semaines quand les éléphants du Parti socialiste n'avaient de cesse de critiquer le pouvoir de l'époque et la majorité qui se tenait derrière. Maintenant, avec le jeu séculaire de l'alternance, l'UMP se trouve dans la position inconfortable de l'opposition.

Alors, ils s'en donnent à cœur joie à droite. Nadine Morano qui réclame une démission dès qu'une affaire judiciaire apparaît au grand jour, Jean-François Copé qui accuse François Hollande de guignol et d'incompétent pour gérer le pays et s'imposer sur la scène internationale. Ils ont vraiment du mal à digérer. Mais n'est-ce pas eux qui déclamaient à qui voulait les entendre qu'il fallait rassembler tous les Français au-delà des partis, se rassembler pour le pays, dans un esprit républicain ? De la théorie à la pratique il y a un gouffre que même des pluies diluviennes auraient du mal à combler.

Drôle de conception de la politique. Entre un groupe à gauche qui va avoir du mal à s'entendre pour les législatives et un groupe à droite qui va s'opposer bêtement pendant cinq ans tout en essayant de ne pas être attiré par un extrême de plus en plus présent, je crois que l'on va encore passer de bons mais pathétiques moments de joutes partisanes. Les fauves sont à nouveau lâchés, les arènes sont prêtes, prenez vos cornets à pop-corn et comptez les points.

Je suis sûr d'une chose, c'est que tout ce spectacle navrant se fera au détriment des spectateurs et que François Fillon prépare déjà le terrain pour 2017, trop content de ne plus avoir le retraité bling-bling dans ses pattes.


1025 visites le jour de parution

Commentaires

  • Savoureuse et pertinente chronique à laquelle j'adhère en tout point.

    Avec en codicille pour l'UMP un aigle à deux têtes (voire davantage) se livrant une lutte fratricide, l'une tirant à droite tant qu'elle peut (plus qu'elle ne devrait ?) et l'autre tâchant de mobiliser un centre-droite républicain aujourd'hui perplexe.

    On est d'ailleurs en droit de se demander si ces têtes d'un même animal se donnant des coups de bac tiennent de la sélection naturelle ou de l'automutilation.

  • "La politique est une question de rebondissements"
    ou alors:
    "La politique est une question d'eurobond investissements"?

  • Démogratte, merci pour votre appréciation et votre remarque sur cette façon de gérer un parti.

    Alix, joli jeux de mots, je n'y avais même pas pensé, je suis presque jaloux :)

  • je glisse dans la conviction apolitique, dans le désintérêt politique, je glisse de plus en plus.

    Même pas envie de m'engager à l'aventure, dans la *Marine* ( les noms propres, les institutions personnifiées reçoivent bien une majuscule non?). On ne sait quel monstres mystérieux peuvent rôder aux confins du monde, là où les océans de la terre plate se jettent.

    Trève de connerie, vraiment qui c'est qui a envie de voter pour ces guignols? Tous!
    Personnellement je vote de plus en plus par intérêt, parce que c'est mieux que rien, plutôt que par conviction.

    Votons tous chacun, en notre âme et conscience, pour celui dont on est le moins mécontent. Ca (re)donnera la force et la conviction d'aller aux urnes.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu