Avertir le modérateur

Tourisme et voyage - Page 4

  • Ils ont du pétrole et aussi des idées

    Pour visiter Lyon, partez à Dubaï !

    Un entrepreneur de Dubaï, Buti Saeed Al Gandhi, a eu l'idée de recréer l'ambiance des quartiers lyonnais, notamment celui du Vieux-Lyon, suite à ses visites touristiques dans la capitale des trois Gaules. Une déclaration d'intention vient d'être signée, première étape avant le grand chantier. Ce projet permettra, entre autres, l'édification d'une université pilotée par Lyon-II, d'une cinémathèque fondée par l'Institut Lumière et un centre de formation dirigé par l'Olympique Lyonnais. Au final, ce quartier d'ambiance lyonnaise sera composé de logements et de commerces typiques à la française. Le but est de recréer une ambiance et de plonger les habitants de Dubaï ainsi que les touristes dans une atmosphère particulière. Ce projet sera également l'occasion de mettre en place une liaison aérienne directe entre les deux villes.

    La ville de Dubaï n'est pas à son premier essai de projet original et pour le moins de grande ampleur. Palm Islands : une île en forme de palmier comportant des maisons de luxe, formant ainsi un quartier résidentiel de grand standing. The World : un archipel composé d'îles dont l'ensemble représentera une planisphère où figureront tous les pays du monde. Dubaï Marina : un complexe important de 200 immeubles et de nombreux gratte-ciels, formant ainsi la plus grande Marina du monde. L'hôtel Burj-Al-Arab : le fameux hôtel de luxe en forme de voile, posé sur une île artificielle, culminant à 321 mètres, faisant ce bâtiment le plus haut hôtel du monde. Cet hôtel n'est d'ailleurs composé que de suites à partir de 196 mètres carrés. Le Burj Dubaï : un gratte-ciel en plein désert, premier édifice d'un futur quartier de la ville, qui sera le plus haut avec ses 808 mètres une fois achevé. Ski Dubaï : une piste de ski de 400 mètres de long complétée d'un immense centre commercial et d'un hôtel. Dubaïland : un parc d'attraction. Al Burj : un projet de tour dépassant le kilomètre en hauteur.

    Avec tous ces projets et d'autres à venir, la ville de Dubaï fait preuve de beaucoup d'imagination et de dynamisme économique. Vous me direz qu'elle peut se le permettre. Je pense surtout, que les Dubaïotes préparent l'après pétrole. On sait tous que les réserves d'or noir vont connaître dans les décennies prochaines une baisse de niveau. Pour compenser une future baisse de revenus, les autorités et les entrepreneurs diversifient les activités économiques. Pour moi, c'est bien le signe que les réserves de pétrole s'épuisent, surtout avec la surconsommation de carburant et autres sources énergétiques fabriquées à partir de cette matière première.

    Nous devrions prendre exemple et penser sérieusement à l'après. Le Grenelle de l'environnement est un début mais ce ne sera pas suffisant.

  • Le train à vitesse grand V

    Toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus loin. L'activité ferroviaire cherche en permanence à dépasser les limites pour mieux rapprocher les peuples, gagner du temps et donc gagner de la compétitivité. Car même si l'avion reste encore plus rapide que le train sur certains trajets, il a perdu des parts de marché sur d'autres, notamment la ligne Est.

    Tout est question de psychologie. A l'instar du commerce qui applique des prix psychologique (3,99 au lieu de 4 euros par exemple), la vitesse est l'un des facteurs décisifs d'un choix de mode de transport. Au-delà de 3 ou 4 heures, la balance penche plutôt en faveur de l'aérien même s'il est plus cher (voire même de la voiture pour de grands trajets). Entre 2 et 3 heures, le client réfléchit. En dessous de 2 heures, la balance penche plutôt en faveur du ferroviaire.

    Alors, quand la SNCF envisage de passer aux 360 km/h, on peut s'attendre à ce que l'avion prenne un coup dans l'aile. Evidemment, cela ne peut se faire du jour au lendemain : les voies ne sont pas toutes adaptées à de telles vitesses (notamment en matière de vibration) et une telle vitesse ne peut être justifiée pour de courts parcours. Cependant, l'idée est séduisante de gagner ne serait-ce que 20 minutes. Mais, les grandes lignes, en particulier le TGV, étant des lignes rentables, cela vaut peut-être le coup d'essayer.

    De plus, des études sont en cours pour se débarrasser du ballast et opter pour un tapis de béton plus stable qui ne craindrait plus les vibrations. Surtout que la gestion du ballast est lourde : fabrication, remplacement, stockage et transport.

    Je pense qu'il est donc encore possible de faire des progrès dans le ferroviaire au bénéfice du voyageur qui est finalement demandeur de plus de confort et de plus de rapidité.

  • Bonnes nouvelles

    Dans ce flot incessant de mauvaises nouvelles qui alimentent quotidiennement l'actualité, j'avais besoin de mettre la lumière sur les quelques bonnes nouvelles. Pour éviter la déprime, parlons de ce qui va bien.

    Londres est désormais à 2h15 de Paris, une avancée considérable dans les relations franco-anglaises. La reine en personne va inaugurer la nouvelle gare comme elle avait inauguré le tunnel sous la Manche il y a déjà quelques années en 1994.

    Les enfants du Tchad ont retrouvé leurs parents. A les voir à la télé, ces bambins étaient heureux.

    La facture d'eau à Lyon va peut-être baisser de 12 %. Cela coule de source, me direz-vous, oui mais pas pour les exploitants qui nous la facturent.

    Le chef des FARC a demandé à ses troupes de donner des nouvelles de leurs otages. Une preuve de vie qui va soulager tout le monde, surtout les proches.

    David Guetta est le DJ français qui vend le plus de disques dans le monde. En même temps, on s'en fout un peu.

    Le Goncourt a enfin récompensé un auteur et non un éditeur. Cela met fin à des années de doute quant à l'attribution convoitée de ce prix. Cela dit, je n'ai jamais lu ni acheté un livre primé.

    Un accord entre palestiniens et israéliens pourrait intervenir dans les prochains mois. Madame Rice s'y emploie activement pour faire un beau cadeau de départ à son président de Bush.

    Milla Jovovich a donné naissance à une petite Ever Gabo. Ayons une pensée émue pour cette enfant qui va devoir supporter toute sa vie un prénom pareil.

    Comme vous pouvez le constater, l'actualité peut être positive du moment qu'on s'y attarde un peu. Elle est pas belle la vie !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu